Dr Corinne Becker – Lymphoedema Center

Qu’est-ce que le lymphoedème ?

Iatrogenic arm lymphedema

Un lymphœdème est le résultat d’un dysfonctionnement du système de transport de la lymphe entraînant l’accumulation de liquide lymphatique riche en protéines dans les tissus et le gonflement d’une partie du corps.

Le système lymphatique est constitué d’un réseau de vaisseaux lymphatiques et de ganglions lymphatiques. Il a pour fonction de réguler le volume et la concentration en protéines du liquide contenu dans les tissus  du corps. Il joue également un rôle important dans le système immunitaire en participant à la destruction des pathogènes et à leur élimination des tissus du corps.

Le lymphœdème est une maladie chronique et évolutive, commune après un traitement anticancéreux.

Le lymphœdème affecte généralement les membres mais il peut aussi toucher d’autres parties du corps (sein, tête, cou, région génitale, tronc)

Qu’est-ce qui cause le lymphœdème ?

Le lymphœdème apparait quand le système lymphatique n’est pas formé correctement (lymphœdème primaire ou lymphœdème congénital) ou lorsqu’il a été endommagé suite à une maladie ou à une intervention chirurgicale (lymphœdème secondaire ou lymphœdème iatrogénique).

Le lymphœdème iatrogénique est la forme la plus prévalente de la maladie.
Il est très souvent la conséquence de traitements anticancéreux impliquant l’ablation de ganglions lymphatiques ou une radiothérapie sur des ganglions lymphatiques, mais il peut aussi résulter d’un traumatisme, d’une autre chirurgie, d’une maladie maligne, d’une maladie veineuse, parasitaire (filariose) ou d’obésité.

Quand apparaît le lymphœdème ?

Un lymphœdème iatrogénique peut apparaître à n’importe quel moment, immédiatement après que les ganglions aient étés endommagés ou plusieurs années plus tard.
Entre 24% et 49% des patients développeront un lymphœdème après une mastectomie, et  4% à 28% après une lumpectomie.
Environ un quart des patients développeront un lymphœdème plusieurs années après un traitement de cancer du sein.

Le lymphœdème congénital peut apparaître à la naissance ou pendant les premières années de la vie. Il se déclare souvent à la puberté, mais peut aussi apparaître plus tard à l’âge adulte.

Comment évolue la maladie?

Le lymphœdème est une maladie chronique et évolutive.

Le lymphœdème évolue en stades:

  • Au stade précoce,  le lymphœdème est au stade « hydrique » (l’appui prolongé d’un doigt sur la zone affectée laisse son empreinte). Les membres sont généralement normaux au lever.
  • Au stade « fibreux », l’indentation créée par pression disparait lorsque  la pression est relâchée. L’augmentation de volume du membre est irréversible. La zone affectée a une consistence spongieuse et commence à durcir (fibrose).
  • La zone affectée augmente fortement de volume, devient très dure et le gonflement est irréversible. Ce stade est appelé éléphantiasis.

Quelles sont les complications du lymphœdème?

  • Le lymphœdème est une maladie invalidante qui réduit la mobilité du patient et a un impact sur la qualité de vie du patient.
  • A mesure que la maladie progresse et que le liquide s’accumule dans les tissus, il se crée un terrain favorable au développement  d’infections diverses et  d’ulcères de la peau.
  • Le lymphangiosarcome est une tumeur maligne très rare qui peut apparaître dans certains cas de lymphœdèmes de longue durée.

Comment diagnostiquer le lymphœdème ?

Le spécialiste effectue un examen clinique approfondi. Une lymphoscintigraphie peut apporter certaines informations mais la résonance magnétique  lymphatique (IRM lymphatique) est la meilleure méthode pour obtenir une cartographie précise du système lymphatique.

Comment traiter le lymphœdème ? Peut-on guérir un lymphœdème ?